Avec l’objectif de mettre en lumière nos actions qui assurent aux cadres un retour rapide à l’emploi, la presse locale est allée à la rencontre de Cadr’action et de ses Cadr’acteurs, à de multiples reprises. Journalistes, n’hésitez pas à nous contacter !

Article paru dans Ouest-France/Rezé

L'association Cadr'action sera au salon Ouest-Activités ce jeudi, à la Trocardière

L'association Cadr'action sera au salon Ouest-Activités ce jeudi, à la Trocardière. Ouest-France

Rompre la solitude, rester actif, travailler le réseau, sont les clés de  la réussite dans la recherche d'emploi selon l'association régionale Cadr'action. Entretien avec Christian Boulaine, président depuis 2011 de l'association régionale Cadr'action.

Quelles sont les missions de Cadr'action ?

L'association est née en 1993. Nous aidons les cadres, les jeunes diplômés et les agents de maîtrise à trouver un emploi. Le but est de mettre en lien des hommes et des femmes d'âge et de milieu socioprofessionnel différents. Ils ne doivent pas être seuls face à leur recherche d'emploi. Le développement de l'informatique et d'Internet a révolutionné le marché de l'emploi. Les chômeurs se retrouvent souvent livrés à eux-mêmes devant leur écran.

Comment procédez-vous ?

Nous demandons à nos adhérents de jouer le jeu et de participer à la réunion plénière, présentée par des adhérents et de participer une fois par semaine à des demi-journées en équipe. Les groupes de travail disposent d'un territoire géographique d'action et d'une banque de données. Dans chacun, il y a un leader et un co-leader élus par les autres. Ils s'occupent de présenter et former les nouveaux arrivants.

Ensuite, chacun vaque à ses occupations, comme téléphoner aux entreprises qui font partie du réseau pour mettre à jour la base de données des offres d'emploi. Nous proposons aussi des ateliers thématiques sur l'expression orale, l'informatique, la communication.

Qu'est-ce que ça apporte aux adhérents ?

Ils se constituent un réseau et participent au fonctionnement de l'association. Par exemple, nous avons une adhérente qui s'occupe de la comptabilité, une autre qui cherche du travail dans les ressources humaines s'occupe de dispenser, aux adhérents, des formations à la recherche d'emploi. Ils restent en activités et sont donc plus sereins quand ils se retrouvent en entretien.

Pouvez-vous mesurer l'efficacité de ces actions ?

Nos adhérents restent dans l'association en moyenne cinq mois avant de trouver un emploi. Pour les jeunes diplômés, nous comptons entre quatre et six semaines avant un retour à la vie active. Depuis 2014, nous avons plus de départs avec emploi que d'adhésions.

Quelles sont vos nouveautés ?

En janvier 2015, nous avons développé un groupe Mission. Il s'adresse au plus de 50 ans. À cet âge, il est très compliqué de trouver un CDI mais plus facile de dégoter des missions, en travaillant avec une société de portage par exemple. Et en 2017, nous allons ouvrir une huitième antenne à Angers.

Vous participez au salon Ouest-Activités. Il vous apporte beaucoup d'adhérents ?

Les salons permettent de prendre des contacts. L'objectif est de prendre des pré-inscriptions pour les réunions d'information qui ont lieu tous les quinze jours. Les salons fonctionnaient bien jusqu'en 2014 mais je trouve qu'il n'y a pas assez d'entreprises. Nous avons de moins en moins d'adhésion dans ces salons.

Suivez-nous

Contactez-nous

Siège Loire Atlantique


Antenne Vendée

Partenaires

logo ville reze 300x119 La Roche sur Yon La Baule Escoublac Loire Atlantique France. Logo Ville d Orvault Ville de Fontenay le Comte Ville de Cholet Nantes Metropole Maison de l Emploi de la Metropole Nantaise ei cesi Cadres en Mission Ad'missions porteur d'experts AXA Apec

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies